REvenu Pierre giga-banner-profession-cgp-lrp-2019-1.gif

  Epargne-retraite : une catastrophe annoncée ?

Par : edicom

Face au traitement réservé à l’épargne-retraite dans le cadre de la mise en place du prélèvement à la source, Christian Carrega, directeur général de Préfon, exprime sa colère : « Lors du vote du PLFR 2017, l’amendement de La République en marche se révèle être une catastrophe pour tous les Français disposant d’un Perp ou pour les affiliés Prefon. Le soi-disant compromis trouvé instaure un principe d’inégalité inacceptable. Ce qui devait être une année blanche va devenir deux années blanches. Au-delà, comment remobiliser dans deux ans des épargnants qui seront partis et pour lesquels le sujet de la retraite est déjà source d’inquiétude. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités et trouver des solutions pour éviter une catastrophe annoncée. (…) Depuis plus de cinquante ans, l’association Préfon accompagne les agents publics et nous connaissons bien leurs habitudes. Le choix retenu avec cet amendement voté entraînera une amputation de 1 milliard en 2018 et 2019 pour l’économie française ».

Les cotisations des épargnants représentent 2,7 milliards d’euros. Préfon estime que la mesure entraînera une baisse de 40 % des cotisations l’an prochain et de 40 % en 2019, soit 1 milliard d’euros chaque année.

  • Mise à jour le : 22/12/2017

Vos réactions