Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  U’Wine, pour investir avec plaisir

Par : Benoît Descamps

Maison de négoce de nouvelle génération, U’Wine propose deux offres d’investissement dans le vin, chacune visée par l’AMF, à destination des particuliers du monde entier. Son fondateur, Thomas Hébrard, passionné de vin et fils et petit-fils de viticulteur, décide de lancer sa société en 2010. Ce diplômé de HEC explique : « en 2009, lorsque que je touche mon premier salaire, je décide de constituer ma cave. Avec des amis, nous nous orientons alors vers les Primeurs permettant de réaliser des acquisitions en volume et au meilleur prix. Je crée ensuite U’Wine et prend contact avec l’AMF afin d’apporter sécurité et robustesse à mon modèle et être capable de travailler avec des partenaires financiers haut de gamme ».

Durant quatre années, Thomas Hébrard construit son modèle et échange avec l’AMF. A l’été 2014, le mandat U’Wine est créé : le client mandate U’Wine pour acquérir les bouteilles de vin selon un profil sur-mesure, pour gérer sa cave et l’optimiser. Pour opérer en franchise de taxe, la société stocke ses bouteilles à Genève, puis à Bordeaux de manière sécurisée. La valorisation du vin se fait de manière naturelle jusqu’à sa revente ou la livraison chez le client investisseur.

A fin mars 2015, la société lève 500 000 euros et s’installe à Bordeaux. Elle s’affirme alors en tant que négociant et achète ses bouteilles directement auprès des Grands Crus bordelais. La société étend ensuite son champ d’actions à d’autres terroirs français, mais également à l’international (Espagne, Italie et Etats-Unis, notamment). « Nous sommes aussi des dénicheurs de Rising Stars : nous croyons en certains viticulteurs d’avenir qui investissent et réalisent des vins de grande qualité. » Pour sélectionner ses vins, Quentin Chaperon, Responsable du sourcing et de la relation châteaux, s’appuie notamment sur un Comité de Sélection, composé notamment d’Aymeric de Clouet, expert en vin auprès de la Cour d’appel de Paris. U’Wine a également conçu un outil permettant de suivre en direct la valorisation de la bouteille par rapport à son prix d’achat. « La prise de valeur d’un vin dépend de son millésime et de sa consommation. C’est pourquoi, il est nécessaire d’avoir quatre à six années devant soi. »

Aujourd’hui, outre une offre d’achat de vins proposée à tout amateur désireux de se constituer une cave pour sa consommation, deux offres sont destinées aux investisseurs :

- le mandat de gestion destiné au profil investisseur-consommateur et accessible à partir de 20 000 euros (10 000 euros sur deux années), avec une recommandation de souscrire sur cinq millésimes (cinq ans) ; l’objectif de rendement est de 5 à 8% par an sur une durée d’investissement de 5 ans. La fiscalité applicable à la revente est celle des biens meubles (exonération d’imposition sur les plus-values lorsque le montant de la cession est inférieur à 5 000 euros) ;

- l’offre de Private Equity pour les purs investisseurs, éligible au remploi d’apport cession, au PEA et la réduction d’IR-PME. Le minimum d’investissement est fixé à 11 000 euros et l’objectif de rendement est de 5 à 8 % net par an sur une durée d’investissement de 7 ans.

« Nous nous adressons à des clients pour les accompagner dans la réussite et la constitution de leur cave patrimoniale. Il s’agit également de leur permettre d’accéder à des vins d’exception. Nous leur proposons une expérience client unique en leur ouvrant la porte des Châteaux lors de visites et dégustations privées et leur offrons un service de conciergerie. Pour ces clients, investir dans le vin est également porteur de sens puisqu’il fait pleinement partie de l’histoire et de la culture française avec à termes une vraie logique de distribution des vins. Une bouteille de vin est faite pour être bue, ne l’oublions pas ! »

Aujourd’hui, U’Wine et son équipe (16 personnes) gèrent un stock de 250 000 bouteilles pour une valeur de 12 millions d’euros. Outre des partenariats avec quelques dizaines de CGP et des Family Offices, les offres U’Wine sont référencées par quatre banques privées (Natixis Wealth Management, Société Générale Private Banking et deux banques régionales du Sud-Ouest). L’engagement moyen des clients est de 60 000 €.

« Notre vocation est d’accompagner les amateurs de vin du monde entier tout au long de leur vie dans la constitution et la réussite de leur cave. Etre le négociant de nouvelle génération est notre objectif. Nous avons de nombreux projets pour l’avenir et regardons au-delà des frontières. Notre première filiale s’ouvre en Chine début 2020, encore un nouveau pas pour U’Wine ! », conclut Thomas Hébrard.

  • Mise à jour le : 20/12/2019

Vos réactions