Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Est-il encore judicieux d’investir en SCPI ?

Par : edicom

Le deuxième Observatoire LinXea des SCPI s’est intéressé aussi bien à l’évolution des rendements des SCPI qu’aux risques sous-jacents. Au-delà des chiffres, cet observatoire a analysé les tendances du marché des SCPI.

2019 s’annonce bel et bien comme l’année des SCPI. Cette tendance s’explique par un environnement de taux historiquement bas, d’une baisse de rendement de la plupart des placements d’épargne et d’une appétence inébranlable des Français pour la pierre. La dynamique des SCPI est bien là et les chiffres sont impressionnants !

Au premier semestre 2019, les SCPI ont collecté un total inédit de 4,3 Md€, soit une progression de 78% par rapport au premier semestre 2018 (2,4 Md€). Quant aux acquisitions, elles représentent 3,6 Md€, dont 1,2 Md€ investis à l’étranger : 51 % en Allemagne, 13 % aux Pays-Bas, 8,7 % en Italie, 7,7 % en Europe du Nord et 6,2 % en Belgique.

En France, la région parisienne a mobilisé 30,6 % des investissements, Paris 15,9 % et les régions 19,6 %. La diversification géographique est associée à une diversification en termes de typologie d’actifs toujours plus marquée. Ces flux se sont dirigés d’abord, vers les bureaux 2,2 Md€, les commerces 400 M€, mais aussi la logistique 150 M€, les hôtels 252 millions d’euros et les Ehpad pour 131M€.

L’élargissement des frontières et les nouvelles typologies d’actifs sont-ils des garde-fous suffisants pour assurer la pérennité de ce placement ? On dit que les SCPI bénéficient d’un des meilleurs couples rendement-risque du marché, mais ce flux de collecte ne fragilise-t-il pas cet équilibre ?

Une année de tous les records

 

Les 15 SCPI qui collectent le plus au 1er semestre 2019

Source : LinXea

 

Les 3 sociétés de gestion qui ont le plus collecté au 1er semestre 2019

Source : LinXea

 

  • Mise à jour le : 14/11/2019

Vos réactions