Cardif-CGP-940x90.gif

  Retraite : un effort d’épargne jugé insuffisant

Par : edicom

Dans la lettre de l’Observatoire de l’épargne de l’AMF de mai dernier, si 80 % des Français de 35-64 ans sont fortement préoccupés par la préparation financière de leur retraite, seul un actif sur deux épargne pour sa retraite (52 % exactement). Pire, ils ne sont que 19 % à le faire régulièrement. Ces épargnants réguliers indiquent épargner 2 200 euros par an en moyenne (même si 41 % d’entre eux épargnent moins de 1 000 euros par an). Ces montants sont plus élevés parmi les catégories sociales supérieures (2 800 euros par an) et chez ceux qui disposent d’un patrimoine financier élevé (3 600 euros par an pour les patrimoines supérieurs à 50 000 euros).

Les actifs qui épargnent régulièrement pour la retraite sont relativement âgés : 33 % des plus de 55 ans le font. Par ailleurs, les détenteurs de placements financiers sont aussi 33 % à épargner régulièrement pour leur retraite.

Seul 1 actif sur 5 estime épargner assez pour sa retraite. Les actifs sont 17 % à penser connaître le montant d’épargne nécessaire et 38 % déclarent avoir une idée assez précise de ce montant. 45 % n’en ont aucune idée.

Enfin, seuls 50 % des retraités estiment que leur épargne retraite a été suffisante. Les retraités de 65 à 74 ans sont 68 % à continuer d’épargner pour leur retraite.

En outre, dans cette lettre du mois de mai, l’AMF propose également un large bilan des visites mystères réalisées auprès des banques. Cette campagne a permis de constater notamment la mise en œuvre par les conseillers en agences bancaires des nouvelles exigences de la réglementation MIF 2. Elle relève des progrès, mais encore des insuffisances.

  • Mise à jour le : 15/05/2019

Vos réactions