GIF FINAVEO MAI 2017 940X90.gif

  Les meilleures formations en gestion de patrimoine

Par : Benoît Descamps

Sans surprise, le classement Eduniversal des meilleures formations en gestion de patrimoine reste dominé par l’Impi. Par ailleurs, l’organisation a désigné Renaud Mortier, responsable du master droit et gestion de patrimoine de l’université Rennes 1, comme meilleur pédagogue.

Comme chaque année, Eduniversal a rendu son verdict pour le classement des meilleurs masters, mastères spécialisés et MBA, notamment dans le domaine de la gestion de patrimoine. Cette année encore, la première place du classement reste détenue par le MS Gestion patrimoniale et immobilière-spécialité gestion de patrimoine (IMPI) de Kedge Business School Bordeaux.

Un même trio de tête Impi, ESCP et Clermont

Ce cru 2016 reste excellent, puisque huit formations disposent de la note par étoile la plus élevée, à savoir quatre, ce qui correspond aux formations ayant reçu une note finale comprise entre 12/15 et 15/15. Ce classement repose sur trois critères : la qualité des formations (nombre de demandes d’admission, reconnaissance des DRH), les débouchés et le salaire au premier emploi, et le retour de satisfaction des étudiants.

La première place reste donc aux mains de l’Impi, formation créée en 1999 et dirigée par Eric Pichet. Elle est principalement suivie en contrat de professionnalisation et est accessible aux professionnels (12 800 euros). Elle dure deux mois à temps plein à Bordeaux, puis dix mois en alternance avec cours en parallèle tous les quinze jours sur le campus parisien de Kedge. Ce MS permet d’accéder au titre d’expert en gestion d’actifs mobiliers et immobiliers et la formation est accréditée par la RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors).

 A la deuxième place du classement se trouve le MS International Wealth Management de l’ESCP Europe, dirigé par Cécile Kharoubi et Jean-Philippe Mabru pour la formation initiale, et Jean-Philippe Mabru pour la formation continue. Créé en 1995, ce MS a la particularité de se dérouler sur les campus de Paris et de Londres, avec un séminaire à Genève en partenariat avec UBS pour la formation initiale (17 100 €) ; et à Paris avec des séminaires de cours à Londres, Genève et Luxembourg pour la formation continue (22 500 €).

Troisième du classement, l’université d’Auvergne-Clermont 1 qui délivre le master Gestion de patrimoine et le DU expert en gestion de patrimoine, dont la formation est assurée par l’Aurep et qui est dédié aux professionnels en exercice. Ces formations sont dirigées par Jean Marin Serre (master et DU), Benoît Raynaud (formation continue et alternance), Lionel Tixier (formation initiale) et Catherine Orlhac (côté Aurep). Le lancement de ce master date de 1987, sous l’impulsion d’un certain Jean Aulagnier. Notons que pour le DU, plusieurs sessions sont organisées chaque année, à Clermont-Ferrand, mais aussi dans d’autres villes, et que l’Aurep propose également d’autres formations tout au long de l’année.

D’autres formations reconnues par le marché

Au pied du podium, nous retrouvons le master 2 Gestion de patrimoine et banque privée de l’université Paris-Dauphine. Dirigée par Fréderic Gonand et créée en 1991, cette formation a la particularité de pouvoir être suivie sur un, deux ou trois ans (de la licence 3 au master 2), et en formation initiale, continue ou en alternance.

A la cinquième place, le master 2 Gestion de patrimoine de l’IAE Gustave-Eiffel dirigé par Arnaud Thauvron. Créée en 2005, elle est accessible en contrat de professionnalisation et en formation continue. En formation continue, les cours se déroulent les vendredis et samedis, toute la journée, une semaine sur deux. En apprentissage, les cours se tiennent tous les vendredis de l’année, ainsi que quatre semaines pleines.

Au 7e rang, le premier bac + 5 créé en gestion de patrimoine en France (1986) : le master Gestion de patrimoine de l’IAE Lyon School of Management, dirigé par Jean-Baptiste Cartier et Jean-Marc Chevassus. Il est accessible dans tous les formats (initial, continu ou en alternance).

Dernière formation ayant obtenu quatre étoiles, le master 223 Droit du patrimoine professionnel de l’université Paris-Dauphine dirigé par Sophie Schiller. Ce diplôme fait parti de la FNDP (Fédération droit du patrimoine). Créé en 2001, il est également accessible dans tous les formats. Parmi ses particularités, un week-end d’intégration à Florence est notamment mis en place.

Dans les autres formations classées cette année, onze ont reçu la note de trois étoiles :

- 9e : Skema Business School pour son MS Manager en gestion de patrimoine financier ;

– 10e : université de Rennes 1, faculté de Droit et de science politique : master 2 Droit et gestion de patrimoine ;

- 11e : MBA Gestion des patrimoines de l’ESG ;

- 12e : Master of Science in Finance-Private Banking & International Wealth Management de l’International University of Monaco ;

- 13e : master Finance et banque, spécialité gestion de patrimoine de l’université de Lille droit et santé - faculté de finance, banque, comptabilité ;

- 14e : MBA Gestion de patrimoine de l’ESA (Ecole supérieure d’assurance) ;

- 15e : diplôme de management financier et gestion de patrimoine de l’IEA (Institut européen des affaires) ;

- 16e : MBA 2 Gestion de patrimoine de Financia Business School ;

- 17e : master Droit et gestion du patrimoine privé de l’université d’Orléans ;

- 18e : Master of Science gestion et fiscalité du patrimoine de l’ISG (Institut supérieur de gestion) ;

- 19e : MSc Gestion de patrimoine et marché immobilier de l’Inseec ;

Enfin, la vingtième formation classée a été créditée de deux étoiles. Il s’agit du MBA spécialisé en gestion de patrimoine de Pôle Paris Alternance.

Renaud Mortier nommé meilleur pédagogue de France

Lors de la douzième édition des Trophées de la pédagogie, qui récompense les meilleurs responsables de masters, MS et MBA français selon un audit de satisfaction des étudiants, Renaud Mortier, responsable du master 2 de l’université de Rennes 1 a été récompensé cette année. Renaud Mortier est également le président de la FNDP (Fédération nationale droit du patrimoine).

Par ailleurs, Emmanuel Jurczenko et Bertrand Cosson (ESCP Europe), Arnaud Thauvron (IAE Gustave-Eiffel) et Jean-Baptiste Cartier (IAE Lyon) ont également été reconnus cette année comme meilleurs pédagogues de France.

  • Mise à jour le : 27/06/2016

Vos réactions