« Patrimonia est l’événement de tous les professionnels du patrimoine »

Par : Benoît Descamps

Malgré une édition 2020 perturbée par le contexte sanitaire et les récentes prises de position de l’UCGP et de la CNCGP, Aurélien Lafaye, commissaire général de Patrimonia depuis octobre dernier,  donne sa vision et annonce une série de nouveautés pour la prochaine édition de Patrimonia.

Profession CGP : L’univers des CGP s’est subitement agité avec le retrait de l’UCGP, puis l’absence de la CNCGP pour la prochaine édition de Patrimonia…

Aurélien Lafaye : La crise actuelle, d’une ampleur totalement inédite (économique, sanitaire), soulève de nombreuses interrogations, des réactions et parfois même de l’inquiétude. Nous pouvons le comprendre.

Dans ce contexte, nous avons toujours pensé qu’il est important de se rassembler. C’est au travers du rassemblement que nous réussirons à mieux valoriser la profession, à peser auprès des autorités, mais également à retrouver l’énergie, la confiance et les solutions nécessaires au redémarrage de nos activités.

Patrimonia est le rendez-vous incontournable de la rentrée, pour tous les professionnels du patrimoine, chaque année depuis plus de 25 ans, pour les accompagner, les former, les aider à nouer de nouveaux contacts et à accélérer leur business. Les conseillers en gestion de patrimoine ont dû faire face au retournement brutal des marchés financiers et à une volatilité encore soutenue qui impactent sévèrement la valeur des actifs détenus dans les portefeuilles de leurs clients. 

L’épidémie conduit à engager beaucoup de nouveaux chantiers et réflexions. Nous vivons une situation économique inédite, le monde de la gestion de patrimoine n’y échappe pas.

Mon unique obsession pour la rentrée, qui est également celle de toute l’équipe de Patrimonia, est de réaliser le meilleur événement possible afin d’aider nos congressistes et partenaires dans leur reprise d’activité. Patrimonia va accélérer la reprise du secteur.

Où en êtes-vous concernant les inscriptions congressistes et exposants ?

A. L. : Les inscriptions congressistes sont en croissance de 10% à date par rapport à l’année dernière à la même période. C’est le signe que les CGP se projettent résolument sur Patrimonia à la rentrée. Nous avons ouvert les inscriptions plus tôt. Et nous constatons également une envie forte de la part de nos visiteurs de se retrouver après avoir été confiné ou isolé pendant de nombreux mois. Comme chaque année, toutes les associations sont représentées parmi nos pré-inscrits (ANACOFI, CNCEF, CNCGP, Compagnie des CGP…) .

Concernant l’offre exposants, il est trop tôt pour avoir une vision définitive car nous pouvons accueillir de nouveaux partenaires jusque fin juillet - début août. Nous aurons une vision plus claire dans six semaines. Notre offre sera plus ramassée, compte tenu du contexte, mais nous aurons une véritable diversité de partenaires en matière de produits et de services représentative de l’écosystème. Les partenaires qui seront présents à cette édition 2020 auront une visibilité renforcée. Ils disposeront notamment d’une disponibilité plus grande des CGP présents. 

Quelles sont les nouveautés de Patrimonia 2020 ?

A. L. : La grande nouveauté est le lancement de Patrimonia Live, la nouvelle plate-forme digitale associée au congrès. Cette plate-forme, qui est déjà prête et sera ouverte en septembre, est exclusivement réservée à nos congressistes et partenaires exposants. Elle va permettre à tous d’enrichir leur participation « physique » à Patrimonia avec du digital. Elle sera accessible depuis le site Patrimonia.fr et repose autour de quatre grandes fonctionnalités :

- mise à disposition des exposants d’un espace de présentation digital enrichi pour leur permettre d’exposer et de présenter aux visiteurs préinscrits leurs produits, leurs services, leurs documentations et leurs contacts ;

- possibilité, pour les visiteurs et exposants, via la base de données Patrimonia et un algorithme de « matchmaking », de networker entre eux pour identifier de nouveaux contacts ;

- planifier en amont de Patrimonia (deux semaines avant) des rendez-vous d’affaires de vingt à trente minutes, à réaliser sur Patrimonia ou à distance (en vidéo via Patrimonia Live) et jusqu’à deux jours après le congrès ;

- suivre en direct et en replay les quatre conférences plénières et certains ateliers (débats d'experts et conseils de pro).

Il y’a également beaucoup d’autres nouveautés (formats de prises de paroles, nouveaux espaces…) que nos congressistes pourront découvrir sur place du 1er au 2 octobre.

Un mot sur le contenu ?

A. L. :  Nous avons enrichi le programme afin de pouvoir donner encore davantage la parole aux acteurs du marché et offrir plus de visibilité à nos soutiens. 

Quatre grands-débats seront proposés : un premier sur l’environnement macroéconomique, un deuxième sur l’évolution de l’offre de conseil face à l’émergence de nouveaux risques, un troisième sur le non-coté et l’immobilier, et un dernier sur la régulation avec la présence du Trésor, de l’AMF, de l’ACPR et des échanges avec les représentants des associations professionnelles. A cela s’ajoute des débats et des podiums baptisés « conseil de pro » donnant la parole aux CGP.

Comme toujours, l’édition de Patrimonia sera riche et innovante, avec des témoignages d’acteurs en dehors de notre spectre, comme l’ancien ministre Philippe Douste-Blazy et le philosophe André Comte-Sponville.

 

Sur le même sujet notre article Patrimonia : l'Anacofi, la CNCEF et la Compagnie des CGP confirment leur soutien

  • Mise à jour le : 26/06/2020

Vos réactions