Nortia giga banniere de juin a sept 2018-940x90.gif

  Ces offres de formation en gestion de patrimoine qui gagnent en qualité

Par : Benoît Descamps

Si le classement des meilleures formations en gestion de patrimoine évolue peu d’une année sur l’autre, il apparaît que le contenu des diplômes s’améliore d’année en année. Voici les résultats du « ranking » Eduniversal-SMBG pour cette année 2018.

SMBG Eduniversal a rendu son classement des meilleures formations de niveau bac +5 (mastères spécialisés, master et MBA) dans plusieurs dizaines de domaines, dont la gestion de patrimoine (www.meilleurs-masters.com).

Comme chaque année, seules les vingt premières formations sont classées sur un univers qui en compte plus de cinquante (cf. notre hors-série Le Métier de CGP 2017-2018, pages 105 à 117, paru en septembre 2017). Pour cette édition, peu de changements sont à noter.

L’Impi indétrônable, l’ESCP Europe remonte sur le podium

Tout d’abord, année après année, Kedge Business School Bordeaux garde la tête du classement avec sa formation Impi-Patrimoine et Immobilier, spécialisation gestion de patrimoine dirigée par Eric Pichet. Ce cursus forme aussi bien des professionnels du patrimoine que des experts en immobilier d’investissement.

L’Ecole universitaire de management-IAE Auvergne conserve sa deuxième place avec son master 2e année Finance, parcours gestion de patrimoine (également accessible via l’Aurep pour les professionnels en exercice), lequel a été créé en 1987 par Jean Aulagnier.

Le podium évolue cette année avec le mastère spécialisé international Wealth Management (présenté dans notre précédent numéro, Profession CGP n° 41, avril-mai-juin 2018, pages 55 à 57) de l’ESCP Europe qui se hisse en troisième position. Cette formation fait ainsi reculer d’un rang le très réputé master 2 Gestion de patrimoine banque privée de l’université Paris-Dauphine.

Ensuite, les positions de la cinquième à la neuvième place restent figées : IAE Caen-IUP Banque Finance Assurance (master gestion de patrimoine), IAE Gustave Eiffel (master 2 gestion de patrimoine), Skema Business School (mastère spécialisé Manager en gestion de patrimoine financier), IAE Lyon School of Management (master Gestion de patrimoine), et l’université Paris-Dauphine (master 223 Droit du patrimoine professionnel).

A la dixième place, nous retrouvons le moins connu, car récent, MBA 2 Gestion de patrimoine & Family Office de Financia Business School qui gagne, cette année, deux places.

Ces dix premières formations disposent toutes du maximum d’étoiles (quatre) ce qui prouve la qualité de leur contenu, leur reconnaissance sur le marché et la férocité de la concurrence régnant sur ce marché des formations spécialisées en gestion de patrimoine.

Trois nouvelles entrées

La suite du classement voit l’arrivée de trois nouvelles formations :

- le master Finance parcours gestion de patrimoine et DESU Gestion d’actifs et de fortune d’Aix-Marseille Université (cf. Profession CGP n° 40, janvier-février-mars, pages 64 à 65) qui entre directement à la treizième place ;

- le mastère Gestion de patrimoine de gestion privée de l’ESG Finance qui se place seizième ;

- et le master Conseil et ingénierie du patrimoine de IAE Nantes-Economie & Management (cf. Profession CGP n° 39, octobre-novembre-décembre 2017, pages 54 à 55) qui fait son entrée à la dix-neuvième place.

Ces trois nouveaux venus font ainsi sortir du classement trois formations. Il s’agit de : l’INSEEC, avec le MSc Gestion de patrimoine et marchés immobiliers (18e l’an passé), Brest Business School, avec le MS Gestion patrimoniale et financière (précédemment 19e), et l’ISG avec le MSc Gestion fiscalité du patrimoine et des biens immobiliers (20e en 2017).

Des formations toujours plus appréciées

Dans ce classement, nous retrouvons donc des formations issues de onze universités et neuf de grandes écoles.

Comme indiqué précédemment, les dix premières formations disposent du nombre d’étoiles maximal (contre neuf l’an passé) ; les neuf suivantes trois étoiles et la dernière – le mastère gestion de patrimoine de l’IEA Paris (Institut européen des affaires) obtient deux étoiles. Cela prouve l’élévation du niveau de ces formations et la satisfaction qu’en ont les étudiants et entreprises.

En effet, le niveau quatre étoiles correspond à une note finale comprise entre 12 et 15 sur 15 ; trois étoiles pour une notre entre 9 et 11,99, deux étoiles entre 6 et 8,99 et une étoile entre 1 et 5,99.

Pour réaliser ce classement, Eduniversal s’appuie sur trois critères permettant de délivrer chacun une note sur cinq points :

- la notoriété de la formation à travers la marque de l’établissement dont elle dépend et la reconnaissance de la formation dans son secteur d’activité par les professionnels des ressources humaines ;

- le salaire obtenu par l’étudiant à la sortie (avec une différence de niveau exigé entre les grandes écoles et les universités) ;

- et enfin le retour de satisfaction des personnes ayant suivi la formation.

 

  • Mise à jour le : 22/06/2018

Vos réactions