MNK ONE - juin PCGP.gif

  Immobilier : ralentissement général de la hausse des prix

Le ralentissement de la hausse des prix des logements anciens se renforce au fil des mois, selon le baromètre mensuel LPI-Se Loger. Sur le marché des appartements, les prix signés sont une nouvelle fois restés quasiment stables pour le cinquième mois consécutif. L'augmentation des maisons n'est plus que 1,5 % contre + 2,7 % en mars 2018. De façon globale, le rythme annuel de progression des prix signés s'établit à + 3,4 %, contre + 3,9 % il y a un an à la même époque. Parmi les grandes villes suivies par l'Observatoire, la décélération des prix est générale. Seules Rennes et Grenoble affichent encore une augmentation à 2 chiffres au cours des trois derniers mois (respectivement + 11,5 % et + 10,1 % pour les prix affichés et + 9,3 % et + 9,6 % pour les prix signés, 3 798 € / m2 et 2 734 € / m2). A Paris, le prix moyen au m2 recule de 0,1 % au cours des trois derniers mois, le prix moyen signé progresse de 0,7 %, à 10 341 €.
  • Mise à jour le : 25/04/2019