Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  La détention d'actifs financiers ou immobiliers a diminué entre 2015 et 2018

Depuis 2015, la détention de patrimoine a globalement baissé, selon l'INSEE qui vient de révéler les premiers constats de son enquête Patrimoine 2017-2018. La diminution est importante pour le patrimoine financier (- 1,8 point, taux de détention de 88,3 %) et légère pour le patrimoine immobilier (- 0,9 point, 61,7 %). Seule la détention de patrimoine professionnel est à peu près stable (- 0,2 point, 14,8 %). Début 2018, près de 93 % des ménages français possédaient au moins un actif financier, autre que le compte bancaire courant, ou immobilier ou professionnel. Un peu plus de la moitié (57,5 %) détient au moins un actif financier et un bien immobilier, la résidence principale pour la très grande majorité (93,3 %). Concernant les placements financiers, les livrets défiscalisés, livret A en tête, demeurent les plus fréquemment détenus, même si l'intérêt s'est émoussé depuis la précédente enquête (2014-2015). Le taux de détention est passé de 85,3 % à 83 %. Après les livrets d'épargne, l'assurance-vie reste le placement financier privilégié des ménages : le taux de détention a progressé de 2,4 points, à 38,6 %. 61,7 % des ménages possèdent un patrimoine immobilier, que ce soit leur résidence principale ou un autre logement. 57,8 % des ménages sont propriétaires de leur résidence principale, un taux relativement constant depuis la fin des années 1990.
  • Mise à jour le : 04/12/2018