Interinvest BANNIERE MAI 2018.gif

  Les épargnants français et les placements en actions, c'est "je t'aime moi non plus"

L'autorité des marchés financiers (AMF) entrevoit des signes d'un potentiel regain d'intérêt des épargnants français pour les actions. Elle vient de publier la première édition d'un baromètre annuel sur l'épargne et l'investissement qui révèle que 44 % des Français jugent les placements en actions comme les supports les plus intéressants sur le long terme. De même, 56 % pensent que le marché des actions est "bonne idée" pour diversifier ses placements. Enfin, 1/3 des sondés accepteraient une certaine prise de risque dans la perspective de meilleurs rendements. Cependant, le baromètre de l'AMF confirme aussi la préférence des épargnants pour les placements garantis : 52 % des personnes interrogées refusent tout risque sur les placements, en dépit d’une faible rémunération, et 64 % estiment avoir "peu" ou "pas du tout" confiance dans la Bourse. L'AMF rappelle néanmoins qu'une précédente enquête, en 2017, constatait un rebond du taux de détention des actions : 8,7% de la population contre 7,6 % 2016.
  • Mise à jour le : 08/02/2018