Banniere Finaveo oct nov 2018.gif

  Pratique du "cash back" : bientôt une réalité en France

Il sera bientôt possible de retirer de l'argent liquide en effectuant un paiement chez un commerçant. Répandue dans la plupart de nos pays voisins, la pratique du "cash back" était jusqu'à présent interdite en France puisque considérée comme un service de paiement, réservé aux seuls établissements de crédit agréés à ce titre. Le verrou a été levé par le biais de la directive européenne sur les services de paiement du 25 novembre 2015, transposée en droit français par l'ordonnance du 9 août 2017 laquelle vient d'être ratifiée par le Parlement le 25 juillet dernier. La loi de ratification a été publiée dimanche au Journal officiel. Les modalités d'application seront précisées prochainement par décret. En février, devant la commission des finances du Sénat, Jérôme Reboul, sous-directeur des banques des financements d'intérêt général à la Direction générale du Trésor, laissait entendre que le plafond de retrait serait de l'ordre de 80 ou 100 €.
  • Mise à jour le : 06/08/2018