Banniere les petits enfants des pauvres.gif

  Prélèvement à la source : entrée en application différée pour les salariés travaillant pour des particuliers

Le ministre de l'action et des comptes publics, Gérald Darmanin, indique ce jeudi matin, dans les colonnes du quotidien "La Croix", que l'instauration du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu sera décalée d'un an pour les salariés employés par des particuliers. En pratique, pour ces salariés, le taux du prélèvement à la source sera de zéro en 2019. En 2020, ils paieront leur impôt 2020 comme les autres foyers fiscaux et, de façon étalée entre septembre et novembre 2020, ils paieront leur impôt 2019. Pour faciliter davantage la gestion de leur trésorerie, ces salariés auront la possibilité d'opter en 2019 pour le versement d'acomptes libres. Le ministre estime que la procédure exceptionnelle concernera un nombre réduit de personnes : environ un quart du million de salariés travaillant pour des particuliers. "Ce décalage d’une année est une mesure de simplification. Il va nous donner le temps de finaliser le système "tout en un" qui permettra à partir de janvier 2020 à tous les particuliers employeurs de déclarer facilement leur salarié et d’acquitter en même temps aussi bien les cotisations sociales que l’impôt à la source", explique également le ministre.
  • Mise à jour le : 05/07/2018