Banniere Buildinvest juin 2019.gif

  Le Comité national de l'éducation financière est lancé

Par : Benoît Descamps

© Bercy Photos P. Védrune

Le 20 décembre dernier, Michel Sapin, ministre de l’Economie et des Finances, a présidé le premier comité national de l’éducation financière, en présence du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. La mise en œuvre d’une stratégie nationale d’éducation financière constitue « une volonté forte du gouvernement et des ministères économiques et financiers. En 2013, le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici a ainsi chargé Emmanuel Constans, président du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) de présider un groupe de réflexion chargé de proposer des pistes de mise en œuvre de cette stratégie. »

Cela s’est matérialisé par un rapport sur « la définition et la mise en œuvre d’une stratégie nationale en matière d’éducation financière » remis en janvier 2015. Ce dernier a identifié trois axes de travail :

1- développer un enseignement d’éducation budgétaire et financière pour tous les élèves, grâce à un partenariat avec le ministère de l’Education nationale et celui de l’Agriculture ;

2- soutenir les compétences budgétaires et financières des Français tout au long de la vie, afin d’éclairer les choix du consommateur en matière de gestion du budget ;

3- et accompagner les publics en situation de fragilité financière, notamment à travers les Points conseils budget. Ces PCB sont des lieux ouverts à tous, qui proposent des conseils confidentiels, gratuits et personnalisés concernant la gestion budgétaire. Ce service s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent améliorer la gestion de son budget ; faire face à une situation financière difficile ; anticiper un changement de situation familiale ou professionnelle ayant un impact sur leurs ressources ou leurs dépenses. Il s’agit aussi de prévenir le surendettement.

Le rapport a également préconisé la création d’un portail internet national d’éducation financière qui devrait lancé début 2017.

Quant au Comité national de l’éducation financière, il a vocation à se réunir deux fois par an. Présidé par le ministre de l’Economie et des Finances, il réunit une vingtaine des principaux acteurs institutionnels et professionnels concernés par le sujet. Sa mise en œuvre opérationnelle est, elle, assurée par la Banque de France, qui sera également chargée de créer le portail internet dédié à l’éducation financière.

A cette occasion, les résultats d’un sondage sur les usages et connaissances des français des sujets bancaires et financiers ont été dévoilés, tandis qu'a été présenté le projet de stratégie nationale d’éducation financière que souhaite mettre en œuvre le gouvernement.

Parmi les membres de ce comité, la nomination en tant que membre permanent de David Charlet (notamment président de l’Anacofi) a été confirmée. 

  • Mise à jour le : 21/12/2016

Vos réactions