Adequity Giga banniere mars eet avril 2019.gif

  Un OPCVM investi dans les entreprises européennes en croissance

Par : edicom

Corum Eco, tel est le nom de ce nouveau placement financier de long terme lancé par Corum investi directement dans des entreprises de l’économie réelle et plus particulièrement dans les entreprises européennes en croissance, avec un objectif de rendement annuel moyen de 4%.

Six ans après avoir lancé une solution d’épargne immobilière investie en zone euro avec Corum Origin et un an après le lancement de Corum XL, la première solution d’épargne immobilière hors zone euro, Corum innove à nouveau en proposant un nouveau produit d’épargne, investi directement dans des entreprises de l’économie réelle et plus particulièrement dans les entreprises européennes en croissance : Corum Eco.

Avec Corum Eco, sur lequel aucun montant minimum n’est demandé la société de gestion a souhaité proposer « un produit simple, compréhensible et accessible. L’argent de l’épargnant permet de financer directement les entreprises et leurs projets de développement sous forme de prêt. Corum Eco reprend les bonnes pratiques qui ont fait le succès des autres produits Corum en annonçant dès à présent son objectif de performance (4% – non garanti – de rendement annuel moyen sur la durée d’investissement recommandée), en proposant aux épargnants un dividende mensuel ou la possibilité de capitaliser leurs revenus. Corum Eco met aussi la transparence au centre de son modèle en communiquant avec clarté sur les entreprises dans lesquelles le fonds est investi ». Les revenus pourront être versés tous les mois ou capitalisés. Pour la fiscalité, elle correspond aux produits et plus-values soumis à la Flat Tax ou à l’IR suivant le barème progressif plus les prélèvements sociaux.

Corum Eco a déjà identifié certaines entreprises européennes en pleine croissance où le fonds sera investi : Algeco, Picard, Burger King ou Hema. Concernant la stratégie d’investissement, elle s’appuiera sur quatre axes directeurs :

- une stratégie opportuniste permettant d’investir dans des entreprises en développement qui cherchent des fonds pour financer des projets d’envergure : implantation dans un nouveau pays, ouverture d’un nouveau site de production, développement externe, etc. ;

- un support d’investissement : des obligations à haut rendement en euro ;

- une sélection de 60 à 80 sociétés, une fois le portefeuille constitué ;

- et une diversification géographique et sectorielle avec un focus sur les entreprises européennes.

  • Mise à jour le : 12/09/2018

Vos réactions