LFDE_ISR.jpg

  Vers une hausse de l’assurance-habitation en 2018

Par : edicom

La Maif a été la première à porter à la connaissance de ses sociétaires une augmentation de tarif de 1,2 % à compter du 1er janvier 2018. Elle évoque dans son magazine « Maif social club » les suites d’une inflation très contenue sur l’assurance multirisque-habitation malgré l'augmentation des coûts de réparation de l'habitat. Dans son sillage, d'autres assureurs pourraient être tentés de faire de même.

Nul n'oubliera que l’article L.113-15-2 du Code des assurances donne à l'assuré la possibilité, à l'expiration d'un délai d'un an à compter de la première souscription, de résilier sans frais ni pénalités les contrats et adhésions tacitement reconductibles. Durant trois ans les assureurs ont tenté de contenir les effets de cet article par crainte de voir partir leur client. Pour rappel, ce texte est issu de de la loi du 17 mars 2014 relative à la consommation dite loi Hamon.

Les autres causes de cette hausse sont évidemment à rechercher du côté des événements climatiques (sécheresse, grêle, orage, etc.) du premier semestre et des catastrophes naturelles majeures à l’exemple de l’ouragan Irma (la plus couteuse survenue en France). Selon le cabinet Facts and Figures, les hausses devraient atteindre 1 à 2 % en assurance en habitation en 2018.

  • Mise à jour le : 26/10/2017

Vos réactions