ERES PCCP WEB Avril_940x90.gif

  Pour la performance, mieux vaut choisir les fonds actions

Par : edicom

Malgré un été peu dynamique, les marchés d’actions ont pris le pas sur les marchés d’obligations. Aussi l’écart de performance entre les deux catégories de fonds se creuse.

La surperformance annuelle (juillet 2016-juin 2017) des fonds actions (19,7 %) par rapport aux fonds obligations (0,5 %) atteint 19,2 points, son plus haut niveau depuis quatre ans à fin juin 2017. Cet écart se creuse en juin sous l’effet conjugué d’une amélioration de 3 points de la performance des fonds actions et d’une baisse de 0,8 point de celle des fonds obligataires. A juin 2017, le niveau moyen de performance des fonds non monétaires (8,8 %) recouvre des évolutions très contrastées selon les catégories de fonds (voir le tableau).

La performance annuelle des fonds monétaires diminue à nouveau (-0,11 % à fin juin 2017 après -0,08 % à fin mai 2017), indique le Stat Info paru le 18 août dernier « Performance des OPC – France » qui résume, comme suit, les performances des principales classes d’actifs des organismes de placement collectifs (OPC).

 

Performance annuelle des OPC par catégorie (1)

CATEGORIES

Perf. arrêtées à fin juin 2017

Encours à fin juin 2017 en milliards d’euros

FONDS NON MONETAIRES

+ 8,8%

1 179

Fonds actions dont fonds indiciels (2)

+ 19,7%

+ 20,9%

333 dont 63 pour les fonds indiciels

Fonds obligations

+ 0,5%

279

Fonds diversifiés

+ 6,4%

351

Fonds autres (3) dont fonds d'épargne salariale

+ 8,0%

+ 11,2%

216 dont 127 pour les fonds d''épargne salariale

FONDS MONETAIRES

- 0,11%

352

Source : Banque de France

(1) Performance annuelle nette des frais de gestion mais avant déduction des éventuels frais d’entrée et de sortie.

(2) Les fonds indiciels sont aussi nommés ETF (Exchange Trade Fund)

(3) Fonds à formule, fonds de capital-investissement, Hedge Funds et fonds d’épargne salariale.

 

Avec 352 milliards d’encours, les fonds monétaires ont un encours plus important que les fonds actions. Pour leur part, les fonds diversifiés se placent, en termes d’encours, entre les fonds actions et les fonds monétaires, puisqu’ils présentent un encours de 351 milliards d’euros. Leur performance annuelle se place aussi à un niveau intermédiaire convenable : + 6,4%.

Source : Stat Infos 2e trimestre 2017 de la Banque de France

 

 

  • Mise à jour le : 30/08/2017

Vos réactions