Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Dividendes : au revoir la taxe, bonjour la surtaxe !

Par : Alex Sopta

Comme pour s'inscrire dans le cycle éternel des réincarnations, la suppression de la taxe de 3 % sur les montants distribués pourrait donner naissance à une contribution exceptionnelle sur les grandes entreprises. 

Les dix milliards d’euros qu’ont coûté la taxe sur les dividendes (créée en 2012 et censurée par le Conseil constitutionnel le 6 octobre 2017) font craindre, depuis quelques mois, que ne survienne un nouvel avatar fiscal capable de soulager les caisses de l’Etat. Le gouvernement Philippe pourrait, par ailleurs, rencontrer toutes les peines du monde à tenir son objectif de déficit à 2,9 % du PIB en 2017 et 2,6 en 2018. La piste étudiée résiderait donc dans un prélèvement exceptionnel portant sur l’impôt sur les sociétés (IS) pour les entreprises réalisant plus d’1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Le vice-président du Medef, Thibaut Lanxade, crie  à « l’injustice totale », alors que pourrait se préparer un projet de loi de finances rectificative d’urgence pour le 6 novembre. La valse fiscale a décidemment de beaux jours devant elle…

  • Mise à jour le : 31/10/2017

Vos réactions